(MEN)struation: les hommes ont-ils un cycle menstruel ?

Les menstruations sont un sujet assez délicat dans la société. Le fait qu’il soit inhérent à l’organe féminin y est certainement pour beaucoup. Mais, la vérité c’est que même les hommes ont un cycle menstruel.

Surprenant n’est-ce pas ?  Je vous explique.

Les hommes aussi ont un cycle hormonal.

Le cycle menstruel de la femme est contrôlé par une fluctuation des hormones. Ces hormones sont à l’origine des migraines, fatigues et sautes d’humeur, etc. chez la femme pendant sa période menstruelle.

Eh bien, figurez-vous qu’il en est de même chez l’homme.

les hommes ont un cycle menstruel

Une étude menée sur les Britanniques par Vouchercloud montre que les hommes souffrent également de ces symptômes prémenstruels.

L’érection (6h-10h) chez les hommes est due à un cycle hormonal de 24 heures dites cycle nycthéméral (jour-nuit). La production de testostérones grimpe en flèche au réveil  et au fil des heures, le pic dégringole et atteint l’encéphalogramme plat la nuit.

Puisque la libido influe sur le psychique et le physique, ceci justifie donc les variations d’humeurs, les fringales, la fatigue et semble très irritable parfois.

Les hommes aussi ont des règles.

Dans un monde idéal, on saignerait tous et alors, les menstrues ne seraient pas un tabou. Et si ce n’était pas qu’un idéal ? Oui, les hommes ont un cycle menstruel.

Certains hommes sont nés avec une vulve, un utérus et un vagin. On dit alors qu’ils sont transgenres. Les hommes transgenres (personne dont l’identité sexuelle ressentie ne correspond pas à celle assignée à la naissance) ont leurs menstrues tout comme les femmes. Par contre, les hommes cis genres (nés avec un pénis) ne saignent pas. 

Les hommes ont donc un cycle hormonal tout comme les femmes. Ces cycles influencent leurs quotidiens tant sur le plan physique que psychique.

Mais pour ce qui est des règles, seuls les hommes transgenres saignent. Le monde utopiste de Rachel McDonald dans la publicité thinx, où tout le monde aurait ses règles reste encore un rêve. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *